Lola : un assassinat de trop !



La mort horrible de Lola a provoqué un séisme médiatique et politique. Les conditions de sa mort ont profondément choqué. La nationalité de la femme qui a kidnappé Lola pose problème. Il s’agit d’une algérienne en situation irrégulière. Elle avait reçu une obligation de quitter le territoire français (OQTF) qu’elle n’a pas respectée. L’État français est manifestement impuissant à faire exécuter les OQTF. Lola serait encore en vie si l’État français avait été capable de faire respecter sa décision.


La propagande dénonce une « récupération » politique de sa mort. Mais des récupérations politiques ont déjà été orchestrées ces dernières années. La photo du petit Aylan a été diffusée pour culpabiliser les Européens et imposer une politique migratoire laxiste. Mais quand il s’agit de promouvoir le cosmopolitisme, les récupérations médiatiques sont autorisées. Après les attentats terroristes, la propagande présentait les auteurs comme des « déséquilibrés ». Ce n’étaient pas des islamistes mais seulement des malades mentaux. On peut toutefois remarquer que ce baratin n’est pas repris à l’occasion de la mort de Lola.


Les auteurs présumés de l’assassinat sont tous de nationalité algérienne. Les relations entre l’Algérie et la France sont houleuses. Le pouvoir algérien accuse la France d’être responsable de tous les problèmes en Algérie. Emmanuel Macron a validé la propagande algérienne en reconnaissant que la France avait commis des crimes en Algérie. On peut supposer que Lola est morte car elle était une française de souche. Le terme de « francocide » permet de mettre en évidence cette cause possible de l’assassinat.


Les décadents qui accusent la France d’être une ancienne puissance colonialiste, esclavagiste et raciste attisent les ressentiments des étrangers à l’encontre des Français. Si la France est coupable de crimes contre l’humanité, il ne faut pas s’étonner si des étrangers veulent se venger. Emmanuel Macron en accusant la France de crime contre l’humanité a jeté de l’huile sur le feu. La politique migratoire laxiste et l’incapacité à faire exécuter les OQTF sont des preuves de l’incompétence et de la nocivité du gouvernement français.


Le fiasco du Stade de France a déjà marqué les esprits et l’assassinat de Lola est probablement la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Désormais les Français ne tolèreront plus l’arrogance et le mépris de leurs dirigeants. Ils n’accepteront plus de subir passivement la propagande d’une clique de mondialistes prétentieux et incompétents. Après la révolte de Gilets jaunes, la France entre dans une période révolutionnaire. Toutefois il s’agit d’une révolution conservatrice visant à restaurer le patriotisme et à défendre les intérêts de la France et des Français.

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black