Les gaffes de Joe Biden



Le président américain multiplie les gaffes lors de ses interventions publiques. Ainsi Joe Biden s’exprimait à la Maison-Blanche à propos de l’obésité et de la sécurité alimentaire ce mercredi 28 septembre. Tout d’un coup, il s’exclama : « Où est Jackie ? » Il faisant référence à la députée Jackie Walorski qui s’était intéressée à ces sujets. Mais cette Jackie avait une bonne excuse d’être absente car elle était décédée lors d’un accident de voiture en aout 2022.


Lors d’un meeting en septembre 2021, Joe Biden avait affirmé : « Si Donald Trump parvient à ses fins, les complications du covid-19 iront bien au-delà de ce qu’elles devraient être. On estime que 200 millions de personnes sont déjà mortes dans notre pays ». La population des États-Unis est de 335 millions d’habitants. Cela se verrait si 200 millions d’Américains étaient morts du covid-19.


Joe Biden affirma en mars 2022 : « Poutine peut encercler Kiev avec ses chars, il ne gagnera jamais le cœur des Iraniens ». Cette confusion entre l’Iran et l’Ukraine fait désordre de la part d’un président américain qui s’immisce dans les affaires européennes pour condamner l’invasion russe en Ukraine.


En juillet 2022, Joe Biden lisait son discours sur un prompteur : « Il convient de noter que le pourcentage des femmes qui se sont inscrites sur les listes électorales est constamment plus élevé que le pourcentage d’hommes qui le font. Fin de citation, répéter la phrase ». Il n’a plus suffisamment de présence d’esprit pour éviter de lire les commentaires.


Cette situation est inquiétante car Joe Biden est le président de la première puissance économique et militaire mondiale. Elle n’hésite pas à s’immiscer dans les affaires du monde et elle a une capacité de projection de ses armées sur la terre entière. Les électeurs démocrates devraient s’interroger sur la pertinence de leur choix lors des primaires. De plus, il existe des soupçons de fraudes électorales au profit du candidat démocrate lors de la dernière élection présidentielle. Il est possible que l’élection de Joe Biden ne reflète pas la volonté des électeurs américains. L’Amérique ne fait plus rêver !

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black