Le soutien de Marion Maréchal à Éric Zemmour



Marion Maréchal a déclaré soutenir la candidature d’Éric Zemmour depuis quelques jours. Ce ralliement peut certainement favoriser un rebond de popularité pour Éric Zemmour. On devrait bientôt mesurer l’impact de ce ralliement dans les intentions de vote. Le dernier sondage Cluster 17 place Éric Zemmour à égalité avec Marine La Pen à 14,5 % d’intention de vote. On peut aussi remarquer l’ascension de Jean-Luc Mélenchon qui se situe à 13,5% d’intention de vote. Certains pensent qu’il pourrait se qualifier pour le second tour.


Emmanuel Macron a 28% d’intention de vote, en hausse de 2,5 points par rapport au précédent sondage. Ce résultat s’explique par la guerre en Ukraine. Le président bénéficie d’un soutien en raison de sa fonction de chef des armées et de son engagement en tant que président de l’Union européenne. Il a récemment organisé à Versailles une réunion des chefs d’État et de gouvernement des 27 pays membres afin de réagir à la crise ukrainienne.


Il faut signaler que les sondages d’autres instituts placent Marine Le Pen devant Éric Zemmour. Cette différence peut provenir d’un échantillonnage plus réduit ou d’une méthode différente. Il pourrait aussi s’agir d’une volonté de positionner Marine Le Pen en tête afin de faire croire aux électeurs que le second tour est déjà acquis pour Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Dans ces conditions, il serait inutile de voter pour d’autres candidats ou même d’aller voter.


Éric Zemmour n’a pas dit son dernier mot. Il peut encore se qualifier pour le second tour en répétant ses propositions sur le pouvoir d’achat et la lutte contre l’insécurité. Son objectif dans la dernière ligne droite devrait être d’essayer de séduire la partie de l’électorat Les Républicains qui a soutenu Éric Ciotti lors de la primaire des Républicains.

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black