Le patriote Zemmour face au mondialiste Attali



Un débat a été organisé le 7 mai 2021 sur CNews entre Éric Zemmour et Jacques Attali. La discussion a notamment porté sur l’avenir de la France. Jacques Attali affirme que les sujets essentiels sont l’écologie, le climat, la justice sociale et les droits des minorités. Éric Zemmour répond : « Vous me dites : peut-être que l’humanité n’existera plus en 2100. Moi je vous dis : peut-être que la France n’existera plus dans 20 ans. Et je préfère sauver la France ».


Jacques Attali pense qu’il y a en France un sentiment d’humiliation. Il affirme : « Nous avons un moteur terrible en marche aujourd’hui qui conduit à la rage, à la colère ; et qui peut conduire, et qui à mon avis vraisemblablement va conduire si rien n’est fait, à la victoire de l’extrême-droite ». Il pense aussi que le plus important est d’avoir un grand projet ; et dans le cas inverse : c’est la décadence. Il affirme : « La décadence française, c’est le fait que nous avons été gouvernés par des rois fainéants depuis 88 ». Pour Éric Zemmour, le sentiment d’humiliation a plusieurs raisons. La France a besoin de se voir comme une grande puissance, ensuite il existe un sentiment d’impuissance et enfin une crainte du grand remplacement. Il affirme : « Nous vivons aujourd’hui une guerre de civilisation sur notre sol ».


Ce débat a le mérite de mettre en évidence un clivage entre les patriotes et les mondialistes. Les premiers s’intéressent d’abord à la France et les seconds à la planète. Jacques Attali veut sauver l’humanité et la France est un sujet secondaire. Il ne se rend pas compte que le réchauffement climatique a été une chance pour les Européens. Les glaciers du pôle Nord descendaient jusqu’en Allemagne il y a 10 000 ans. La fin de l’ère glaciaire a permis aux terres européennes de devenir verdoyantes et cultivables. Inversement, le Sahara était verdoyant il y a 10 000 ans. Les mondialistes européens ne sont pas capables de défendre les intérêts de leur pays, ni même de leur continent. Une théorie gazeuse les empêche de percevoir cette triste réalité. De plus, la mode actuelle consiste à se soumettre aux lubies de la gauche américaine : soumission aux revendications des minorités et repentance pour l’homme blanc.


Le patriotisme et le mondialisme sont deux idéologies contradictoires. On ne peut pas obéir aux deux en même temps. Les patriotes veulent conserver leurs traditions et les transmettre en héritage à leurs enfants. Les mondialistes veulent atteindre le « paradis multiculturel » et déconstruire l’Histoire de France. Les patriotes veulent des frontières protectrices et les mondialistes la libre-circulation pour les migrants. Les patriotes veulent défendre leur pays et les mondialistes s’agenouiller devant des étrangers. Les patriotes veulent honorer leurs glorieux ancêtres et les mondialistes créer des citoyens du monde. Les patriotes ont les pieds sur terre et les mondialistes la tête dans les étoiles.


Les Français devront faire un choix l’année prochaine : sauver la planète ou sauver la France. Espérons que nous ferons le bon choix !

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black