Emmanuel Macron : la victoire du multiculturalisme ?



Emmanuel Macron a remporté l’élection présidentielle avec 58,6% des voix. Ses partisans font remarquer qu’il s’agit de la première réélection au suffrage universel depuis de Gaulle sans une période de cohabitation. En effet, François Mitterrand a été réélu en 1988 à la suite d’une cohabitation avec Jacques Chirac entre 1986 et 1988. Ensuite, Jacques Chirac a été réélu en 2002 après une cohabitation avec Lionel Jospin de 1997 à 2002. Dans l’esprit de ses supporters, Emmanuel Macron apparait donc comme un héros accomplissant un exploit digne d’Hercule.


Emmanuel Macron a obtenu au second tour 18,8 millions de voix et Marine Le Pen 13,3 millions de voix. La différence est significative. Toutefois la tendance est en faveur de Marine Le Pen. Elle est passée de 33,9% des votes en 2017 à 41,4% en 2022. La progression est de 7,5 points en 5 ans. Une dynamique est enclenchée depuis la qualification surprise de Jean-Marie Le Pen pour le second tour en 2002. La perspective d’une victoire en 2027 devient crédible pour la droite patriote avec un bon candidat. Celui-ci ne sera pas obligatoirement un adhérent du Rassemblement National.


Emmanuel Macron affirmait après sa victoire de 2017 : « Je ferai tout qu’il n’y ait plus aucune raison de voter pour les extrêmes ». Cette promesse n’a pas été très efficace pour enrayer la montée de la droite qualifiée « d’extrême ». Les propos méprisants du président envers les Français mettent en évidence une personnalité égocentrique et prétentieuse. La pire insulte est celle de « criminels contre l’Humanité » à cause de la colonisation. Après la seconde guerre mondiale, les nazis coupables de crimes contre l’Humanité ont été condamnés à mort.


Le vrai problème est qu’Emmanuel Macron condamne les Français à la peine de mort avec son projet d’une France multiculturelle dans laquelle cohabite des communautés différentes. Cette nouvelle France ne serait plus la France. Elle aura disparu pour être remplacée pour un territoire libanisé et divisé entre communautés. Emmanuel Macron croit peut-être incarner le camp du Bien contre l’extrême-droite. Mais il est en réalité le fossoyeur de la France éternelle et une menace pour les Français. Espérons qu’une majorité de Français combattront bientôt ce suicide civilisationnel programmé !

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black