Encore une agression contre Charlie Hebdo !



Deux personnes ont été blessées à l’arme blanche alors qu’elles se trouvaient 10 rue Nicolas Appert à Paris devant l’immeuble des anciens locaux de Charlie Hebdo. Les deux blessés travaillent pour l’agence de presse Premières Lignes. Un premier suspect a été arrêté rapidement : il s’agit d’un Pakistanais de 18 ans. Il serait arrivé en France depuis 3 ans en tant que mineur isolé. Il a déjà reçu un rappel à la loi pour port d’arme prohibé en 2020. Il n’aurait pas supporté la nouvelle publication des caricatures sur Mahomet.


Une incertitude existe sur son âge réel. Une décision du tribunal des mineurs de Cergy-Pontoise confirme sa prise en charge comme mineur isolé en juillet 2019. Toutefois, le juge pour enfants du tribunal a refusé de diligenter une expertise osseuse afin de déterminer son âge réel. Un autre suspect a été arrêté : il s’agit d’un Algérien de 33 ans. De plus, cinq autres individus, nés entre 1983 et 1996, ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête.


La rédaction de Charlie hebdo a réagi avec le communiqué suivant : « Toute l’équipe de Charlie Hebdo ne peut que condamner cet acte ignoble et soutenir les victimes et leur famille dans cette épreuve. Cet épisode tragique démontre une fois de plus que le fanatisme, l’intolérance, dont l’enquête nous dévoilera les origines, sont toujours aussi présents dans la société française. Loin de nous terroriser, de tels événements doivent nous rendre encore plus combatifs dans la défense de nos valeurs ».


Le ministre de l’Intérieur a déclaré : « Manifestement, c’est un acte de terrorisme islamiste ». On peut d’ores et déjà noter la facilité avec laquelle un prétendu mineur isolé s’est incrusté en France. La légèreté du tribunal des mineurs qui ne cherche pas à connaître son âge réel est symptomatique d’un laxisme institutionnalisé.


Le Pakistan a été créé lors de l’indépendance de l’Inde en 1947. Les musulmans indiens ont voulu un pays musulman indépendant. Une partition de l’Inde a été réalisée. Aujourd’hui le Pakistan est à 95% constitué de musulmans. Son nom signifie le « pays des purs ». Il semble que la quête de pureté pousse certains Pakistanais à l’intolérance envers les valeurs occidentales.


Le drame pour les Français est d’accueillir sans raison valable de tels individus !

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now