Le gaullisme : un avenir pour la France !



Près d’un demi-siècle après sa mort, le général de Gaulle reste une référence pour les Français. Son action est encore dans toutes les mémoires. Charles de Gaulle entre 1958 et 1969 a mis en œuvre une politique de redressement national. Il a instauré un régime présidentiel afin de s’extirper des combines partisanes. Il a rendu la parole au peuple en recourant au référendum et à l’élection présidentielle au suffrage universel direct. Il a restauré l’autorité de l’État en donnant l’exemple d’un honnête homme dévoué au bien commun. Il a donné l’indépendance à l’Algérie afin que la France ne devienne pas algérienne. Il a doté la France de l’arme atomique pour ne pas dépendre du bouclier américain. Il a pratiqué une politique indépendante par rapport aux deux superpuissances de l’époque. Il a proposé de grands desseins aux Français et il a défendu les intérêts de la France à l’étranger. Il a ainsi contribué à accroître le prestige international de la France.


La comparaison avec les dirigeants actuels ne tournent pas à leur avantage. Les transferts de souveraineté ont placé la France sous l’autorité d’une commission supranationale envahissante. Le gouvernement français a cédé aux lubies immigrationnistes de l’Allemagne. De plus, la France continue de subir une immigration de peuplement importante sans compter le flux des immigrés illégaux. Les revendications communautaires se multiplient. La France est devenue un pays vassalisé aux ordres de l’étranger. Cette situation indigne n’est pas acceptable.


Le déclin est particulièrement frappant par rapport aux années 60. A l’époque, la France connaissait le plein emploi et un taux de croissance élevé. Elle n’était pas soumise à une propagande imposant la repentance et le rejet de nos racines. Les Français pouvaient se promener dans les banlieues sans avoir l’impression d’être en terre étrangère. Mais les idées soixante-huitardes ont contaminé nos élites qui se sont converties à un individualisme hédoniste. L’essentiel a été oublié.


Charles de Gaulle dans ses Mémoires de guerre a écrit : « La France ne peut être la France sans grandeur ». Les politiciens actuels ne voient pas que l’Europe fédérale condamne la France à la médiocrité. La soumission à une commission technocratique sans âme est une honte nationale. Seule une France à la tête d’une Europe des nations peut être à la hauteur de sa destinée. Mais il faudrait que nos dirigeants arrêtent de ramper devant la chancelière allemande et le président de la commission de Bruxelles !


La seule solution pour éviter un sort funeste est l’esprit de résistance. Il faut combattre la politique collaborationniste du pouvoir actuel comme l’a fait le général de Gaulle en juin 1940. Il faut résister à ces « élites » prétentieuses et décadentes qui entrainent les Français vers un suicide collectif. Il faut rejeter la propagande mortifère des europhiles béats. Le gaullisme fait partie de notre histoire mais c’est aussi la solution pour l’avenir !

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now