Une stratégie pour éviter un échec d’Éric Zemmour



Les sondages placent Éric Zemmour derrière Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Si les instituts de sondage ne se trompent pas, Éric Zemmour sera éliminé au premier tour de la présidentielle. Il reste peu de temps pour éviter cette situation. Le discours principal d’Éric Zemmour a bien été entendu par les Français. La France est menacée par une immigration qui conduit à terme les Français vers un suicide civilisationnel. La France de demain ne sera plus la France !


Ce message a permis à Éric Zemmour de créer un parti de 115 000 adhérents en quelques mois et de devenir un des principaux candidats de la campagne présidentielle. Toutefois il reste un effort à faire pour prétendre se qualifier pour le second tour de la présidentielle. Beaucoup de Français sont dégoûtés par les politiciens et ils écoutent avec détachement les promesses électorales. Ils se réfugient de plus en plus dans l’abstention. Ces électeurs peuvent encore se mobiliser et modifier le résultat du premier tour. Il faudrait un message qui les touche. Ils ont entendu le message d’Éric Zemmour sur le risque migratoire. Mais cela ne suffit pas pour les mobiliser.


La situation politique est pour l’instant favorable à Emmanuel Macron. L’agression récente de la Russie contre l’Ukraine permet à Emmanuel Macron de jouer au chef de guerre. Il monte dans les sondages. Néanmoins tous les Français ont constaté la hausse du prix des carburants et ils peuvent aussi constater une hausse des prix sur d’autres produits. Il s’agit d’un sujet qui touche tout le monde.


Il conviendrait d’axer la fin de campagne sur le pouvoir d’achat. Il faudrait répéter et développer les propositions sur le pouvoir d’achat présentées lors du meeting de Lille. Sur le site programme.zemmour2022.fr, on peut trouver 17 propositions. Mais les électeurs ne les connaissent pas. Certaines pourraient être mises en exergue :

- Réduire la facture carburant en faisant rembourser par les entreprises 50% des frais de carburant de leurs salariés,

- Supprimer la redevance audiovisuelle,

- Permettre une prime « zéro charges » pour les salariés pouvant s’élever à 3 fois le salaire net mensuel,

- Augmenter le salaire des travailleurs en permettant de toucher l’équivalent d’un 13e mois par la baisse de la CSG,

- Revaloriser jusqu’à 600 euros par an les petites retraites inférieures à 1 300 euros,

- Revenir pleinement au principe vertueux « Travailler plus pour gagner plus » en exonérant totalement d’impôts et de charges sociales les heures supplémentaires.


Il faudrait que les professions de foi soient centrées sur le pouvoir d’achat et qu’Éric Zemmour concentre sa communication sur cette thématique. C’est la meilleure façon de créer la surprise au soir du premier tour !

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black