Une dérive autoritaire de la macronie



Lors de son discours du 12 juillet 2021, Emmanuel Macron a imposé la vaccination obligatoire pour les soignants et une forte incitation vaccinale pour les autres, à l’exception des enfants de moins de 12 ans. Le prix à payer est élevé pour ceux qui refuseront la vaccination contre le Covid : interdiction des restaurants, des bars, des salles de spectacle, des cinémas, des hôpitaux, des centres commerciaux ainsi que les trains et les cars pour les trajets de longue distance. Un nouveau commandement s’impose aux Français : tu ne contamineras pas ton prochain. Emmanuel Macron essaye d’incarner le président jupitérien avec cette injonction quasi-divine. Les non vaccinés seront-ils méprisés par le clergé médiatique et les bien-pensants macroniens ?


Qui vivra verra. Mais une réalité s’impose : la France est le troisième pays au monde imposant une vaccination obligatoire aux adultes, après le Turkménistan et la Tadjikistan. Ces deux pays ne sont pas des modèles de démocratie. Une campagne médiatique contre les résistants à la vaccination a commencé dans la foulée de l’allocution présidentielle. Les principes fondateurs de la République française sont ainsi mis à mal. La liberté est la première valeur de la République française devant l’égalité. Cette seconde valeur est également menacée car il est possible que les non-vaccinés soient stigmatisés dans un avenir proche. Concernant la fraternité, notre divin président a déjà beaucoup critiqué les Français. La nouvelle obligation va certainement diviser les Français et rendre la fraternité plus difficile. La devise de la République française est de plus en plus contredite par le président.


Cet autoritarisme est causé par un virus qui tue un faible pourcentage de la population. Le site santepubliquefrance.fr indique au 17 juillet 2021 un nombre officiel de 111 480 décès dus au Covid-19. Ce nombre peut paraître élevé en valeur absolue mais il est faible rapporté à une population de 67 millions. La France de demain sera peut-être un pays dans lequel les non-vaccinés seront voués aux gémonies pour leur incivisme. Mais ce soi-disant incivisme sera la conséquence d’un autoritarisme étatique. Le passe sanitaire va devenir obligatoire pour être complétement libre de circuler en France. Mais cette mesure vexatoire est injuste. Si le vaccin est efficace alors les non-vaccinés ne sont pas une menace pour ceux qui sont déjà vaccinés. Chaque citoyen devrait être libre de choisir en conscience de se faire vacciner ou non. Le respect des gestes barrières est suffisant. Mais nous vivons dans un pays en pleine dérive autoritaire !

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black