Une défaite d’Emmanuel Macron ?



Emmanuel Macron devrait annoncer sa candidature dans les prochaines semaines et se lancer dans une campagne électorale courte pour se faire réélire sans problème. C’est le scénario que les macroniens espèrent ardemment. Les sondages le placent en première position au premier tour de la présidentielle. Toutefois le sondage IFOP/Fiducial du 2 février 2022 est inquiétant pour Emmanuel Macron. La possibilité d’une défaite au second tour n’est pas à exclure.


L’approbation de son action comme président de la République se situe à 40% et elle baisse de 3 points par rapport à décembre 2021. De plus, les réponses des sondés sont négatives sur plusieurs points :

- 71% répondent qu’Emmanuel Macron n’est pas proche de leurs préoccupations,

- 60% pensent qu’il n’a pas une vision pour l’avenir,

- 59% jugent qu’il ne mène pas une bonne politique économique,

- 58 % considèrent qu’il ne renouvelle pas la fonction présidentielle,

- 48% estiment qu’il ne défend pas bien les intérêts de la France à l’étranger.


D’autre part, le sondage met en évidence que les Français ne sont pas encore focalisés sur la campagne présidentielle. Les conversations avec les proches ou au travail portent principalement sur la propagation du Covid-19 (71%) ainsi que sur la mise en place du passe vaccinal (70%) et la campagne de vaccination (63%). Le sujet sur l’élection présidentielle est évoqué par seulement 52% des sondés. Près de la moitié des Français n’est pas encore intéressée par la présidentielle et les choix ne sont pas encore effectués. Dans ces conditions, les sondages actuels ne reflètent probablement pas les résultats le jour du vote. Des rebondissements sont encore possibles et les candidats du second tour ne seront pas forcément Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black