La zemmourisation des esprits évaluée dans un sondage de l’IFOP

 


L’IFOP a publié un sondage sur l’impact des thématiques développées par Éric Zemmour sur les Français. Ce sondage a testé le niveau d’adhésion à certaines idées du probable candidat à la présidentielle :


- « Je ne pense pas que les auteurs des violences sur les policiers prennent des peines bien sévères » (taux d’approbation = 69%),

- « Nous sommes avant tout un peuple de race blanche, de religion chrétienne et de culture gréco-romaine » (taux d’approbation = 57%),

- « Il faut arrêter de se soumettre aux injonctions abominables des mouvements LGBT » (taux d’approbation = 57%),

- « Les Français sont devenus étrangers dans leur propre pays (taux d’approbation = 56%),

- « Les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes » (taux d’approbation = 55%),

- « Il y a un peuple qui remplace un autre… » (taux d’approbation = 50%),

- « Les lois mémorielles empêchent la liberté de recherche historique » (taux d’approbation = 48%),

- « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol » (taux d’approbation = 44%),

- « Je ne pense pas qu’on ait bien fait d’abolir la peine de mort » (taux d’approbation = 43%),

- « Les mineurs isolés n’ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c’est tout ce qu’ils sont ! » (taux d’approbation = 41%),

- « Il n’y a pas de différence entre l’islam et islamisme » (taux d’approbation = 35%),

- « Un français n’a pas le droit d’appeler son fils Mohamed » (taux d’approbation = 33%),

- « Vichy a protégé les juifs français et donné les juifs étrangers » (taux d’approbation = 30%),

- « Les femmes n’incarnent pas le pouvoir » (taux d’approbation = 22%).


A la question sur les thèmes qui vont jouer un rôle déterminant, les Français placent en première place la santé (76%). Ensuite la lutte contre l’insécurité, la délinquance et le terrorisme (74%) puis le relèvement du pouvoir d’achat (65%) et l’éducation (63%) ainsi que la lutte contre l’immigration clandestine et contre le chômage (60%).


Éric Zemmour a donc des atouts dans la campagne qui s’annonce : le motif déterminant de ses électeurs est de partager son constat sur la France (90%) ; ils adhèrent aux solutions sur la sécurité et l’immigration (80%) et ils font confiance à Éric Zemmour pour tenir ses engagements (77%). Toutefois, seulement 43% estiment qu’il a une stature présidentielle.

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black