top of page

L’immigration selon François Asselineau



L’Italie enregistre actuellement une vague migratoire sur l’ile de Lampedusa. François Asselineau fait remarquer dans son intervention sur TVlibertés que les grands médias ne désignent pas la cause de cette invasion. Selon François Asselineau, des réunions existaient entre des responsables européens et le gouvernement tunisien. La France n’était d’ailleurs pas associée à ces échanges. Mais ces négociations n’ont pas abouti et le flux migratoire actuel vers Lampedusa est la conséquence de cet échec. Il s’agit d’une opération organisée par la Tunisie.


Giorgia Meloni a été élue depuis un an sous un concert de louanges. François Asselineau précise que « madame Meloni, c’était une arnaque ». Il explique qu’elle veut rester dans l’Union européenne, dans l’euro et dans l’OTAN. En fait, Giorgia Meloni fait partie du système. François Asselineau affirme : « A partir du moment où vous êtes médiatisé et que vous êtes pour l’UE, pour l’euro et pour l’OTAN […], c’est fini ! ». Giorgia Meloni a fait campagne contre l’immigration mais elle est prisonnière des traités.


De plus, François Asselineau fait remarquer que des collectivités locales françaises financent l’association SOS méditerranée et son navire Ocean Viking : « La mairie de Paris, le conseil départemental des Pyrénées orientales, le conseil départemental du Finistère par exemple ». Il cite aussi l’Open society de George Soros, des ONG nord-américaines et le Qatar. Personne en France ne désigne les vrais commanditaires des flux migratoires.


On veut faire croire dans les médias que l’Union européenne peut régler ce problème alors que c’est elle qui aggrave le problème. Si la France avait le droit de gérer ses frontières, elle pourrait maitriser la situation. Mais ce n’est plus le cas à cause des règlements européens et d’une idéologie immigrationniste des instances européennes. La seule solution consiste à sortir de l’Union européenne.


Il existe seulement une soumission à une commission bruxelloise. La France est un pays colonisé après avoir été colonisateur. François Asselineau précise : « Nous ne sommes plus dirigés par quelqu’un qui est choisi par les Français ; nous sommes dirigés par quelqu’un qui est choisi par une oligarchie et par l’État profond américain ». Les dirigeants français actuels cachent cette réalité.


Comentários


Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
bottom of page