Gérald Darmanin : l’imitateur d’Emmanuel Macron



Le Ministre de l’Intérieur a déclaré récemment : « Il n’y a pas un Français qui pense qu’Emmanuel Macron n’a pas été un bon président ». Cette affirmation étant absurde, il doit y avoir une autre raison pour faire ce genre de déclaration. Gérald Darmanin pourrait jouer au bon élève du gouvernement afin d’obtenir une promotion dans le cas d’une victoire d’Emmanuel Macron à la présidentielle. La fonction de premier-ministre pourrait éventuellement l’intéresser.


Gérald Darmanin pourrait également imiter la personnalité provocatrice d’Emmanuel Macron. Qui se ressemble s’assemble. Son comportement lors de l’interview avec Apolline de Malherbe pourrait le laisser penser. La journaliste commence par poser une question sur la hausse de la violence aux personnes constatée dans les statistiques du Ministère de l’Intérieur. Gérald Darmanin répond : « Je pensais qu’on était sur CNews ». La journaliste de BFM TV réagit : « Je vous demande pardon ! ». Gérald Darmanin affirme : « Vous vexez pas. Calmez-vous Madame, ça va bien se passer ». Il explique que les atteintes aux biens ont diminué et que la présentation de la journaliste est un peu populiste.


Cette situation illustre la théorie de René Girard sur le désir mimétique. Gérald Darmanin veut tellement être le chouchou du président qu’il n’hésite pas à imiter le comportement d’Emmanuel Macron, y compris son penchant méprisant et condescendant. Toutefois ce mimétisme pourrait être payant uniquement si Emmanuel Macron gagne la présidentielle.

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black