Les déclarations opportunes du Professeur Raoult



Didier Raoult s’est exprimé sur CNEWS cette semaine. Concernant une éventuelle reprise de l’épidémie de COVID 19, il a déclaré : « L’avenir d’une maladie nouvelle est imprévisible ». Les cas détectés actuellement ne sont plus les mêmes que précédemment ; ce sont des formes bénignes car les troubles de coagulation n’existent plus. Des épidémies peuvent prendre des proportions importantes puis elles s’atténuent ou disparaissent sans que les scientifiques ne comprennent pourquoi. Les coronavirus actuels ont un pic saisonnier important et un bas niveau le restant de l’année. Toutefois les épidémiologistes n’ont jamais compris pourquoi ces virus se comportent de cette façon. De même, les virologues ne savent pas pourquoi il y a des années avec la grippe A et des années avec la grippe B.


Concernant le masque, il est prouvé qu’il protège les soignants au contact des malades. Une incertitude demeure sur les modalités de la transmission virale. On croit que la contamination se fait principalement par voie aérienne. Toutefois il est possible que la contamination se fasse surtout par les mains : notamment en touchant une surface touchée précédemment par une personne contaminée. Il est prouvé par des expérimentations en Afrique que le lavage des mains avec du savon ou de l’alcool protège des contaminations respiratoires.


Concernant le confinement, deux études ont démontré que les gens confinés ont été davantage contaminés que ceux non confinés. Il s’agit de contaminations familiales par des personnes qui ne savaient pas être porteurs du virus. D’ailleurs, ce phénomène s’est produit sur le porte-avions Charles de Gaulle. La cohabitation avec des porteurs non identifiés provoque une multiplication des cas.


Concernant l‘hydroxychloroquine, une folie s’est déroulée : la publication dans The Lancet est le symptôme de « l’écroulement d’un monde ». Personne ne peut croire qu’un médicament que 2 milliards de personnes ont pris peut tuer 10 % des consommateurs. The Lancet est devenu un journal d’opinions et non un journal scientifique. Dans ces conditions, les opinions à la mode ou soutenues par des lobbys priment. Toutefois la posologie a une grande importance. Le doliprane est beaucoup plus dangereux que l‘hydroxychloroquine en cas de dépassement de la posologie. Le doliprane provoque des insuffisances hépatiques et des décès.


La posture du Professeur Raoult est celle d’un médecin qui cherche une meilleure connaissance scientifique pour mieux soigner ses patients. Il fait preuve de modestie sur les connaissances médicales actuelles. Cette attitude tranche avec les déclarations péremptoires des autorités médicales et des politiciens : il ne faut pas porter de masques, il faut porter des masques, il faut interdire la vente libre de la choroquine, il faut se confiner, il faut se déconfiner en respectant les gestes barrières, il faut laisser les frontières ouvertes, il faut des contrôles pour les entrées en provenance de certains pays…


Ce coronavirus a été le révélateur de l’incompétence de nos « élites » !

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now