En marche vers l’élection présidentielle de 2022

11/07/2020

 

 

Édouard Philippe a été remplacé par Jean Castex. Ce changement de premier ministre permet de donner un second souffle à l’action gouvernementale dans la perspective de la présidentielle. Le socialiste Macron a encore nommé un homme de LR pour symboliser l’union du centre-gauche avec le centre-droit. Le sortant était proche d’Alain Juppé tandis que l’entrant est un sarkozien. Les deux sont des élus locaux de province.

 

Emmanuel Macron a sacrifié des fidèles soutiens de la première heure. Castaner a été viré car il a réussi la performance de démoraliser les policiers avec son concept de « soupçon avéré » de racisme. La bien-prénommée Sibeth a été dégagée à la suite de ses multiples bourdes et maladresses. Ce sont de bonnes nouvelles pour les Français.

 

On peut noter l’entrée de Roselyne Bachelot comme ministre de la Culture. Elle a déjà été ministre lors la présidence de  Jacques Chirac (écologie et développement durable) et de Nicolas Sarkozy (santé et sports puis solidarités et cohésion sociale). Barbara Pompili est nommée ministre de la Transition écologique. Elle a été secrétaire d’État chargée de la biodiversité durant la présidence de François Hollande. La surprise est la nomination d’Éric Dupond-Moretti qui est nommé ministre de la Justice. Cet avocat est surnommé « acquittator » car il a obtenu de nombreux acquittements pour ses clients.

 

Ces trois nominations font entrer au gouvernement des personnalités qui maîtrisent leur communication. Elles ont fait preuve de professionnalisme dans le passé. Emmanuel Macron souhaite ainsi corriger le manque de professionnalisme de l’équipe sortante. Son objectif est évidemment de préparer sa réélection. LREM est en marche pour assurer la victoire d’Emmanuel Macron !

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now