Les deux scénarios d’évolution du coronavirus



Le nombre de décès lié au coronavirus augmente chaque jour. Les pays les plus concernés sont les États-Unis, l’Italie, l’Espagne et la France. Néanmoins un doute subsiste concernant la mortalité affichée pour la Chine. Il est probable que les autorités chinoises ont minoré le nombre réel de décès. Avec les chiffres officiels, on a dépassé les 100 000 morts pour le monde entier. Deux scénarios d’évolution sont possibles.


Un scénario optimiste prévoit une réduction prochaine du taux de mortalité dans les pays ayant pris des mesures : fermeture des frontières, port de masques, tests de dépistage ou confinement. Le traitement avec la chloroquine donne des résultats satisfaisant et permet de limiter la mortalité. Un vaccin est mis au point et diffusé au cours de l’année 2021 permettant de juguler la pandémie. Dans ce scénario, le coronavirus deviendrait un virus grippal parmi d’autres qui reviendrait régulièrement avec un taux de mortalité acceptable. La population serait de plus en plus immunisée grâce à la vaccination.


Un scénario pessimiste anticipe un développement important du nombre de morts. Certains pays arriveront à maîtriser la diffusion du coronavirus mais d’autres n’y parviendront pas. Il s’agit notamment des pays sous-développés dans lesquels se trouvent des bidonvilles surpeuplés. Leurs habitants vivent dans des conditions précaires et dans la promiscuité. Ainsi la pandémie pourrait se développer rapidement en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique du sud et provoquer une hécatombe. Le système hospitalier serait insuffisant pour faire face à l’afflux des malades.


Le dernier épisode de pandémie remonte à un siècle. La grippe espagnole est apparue au États-Unis et s’est propagée en 1918 et 1919. Elle aurait touché 500 millions d’humains sur une population mondiale de 2 milliards, avec une mortalité estimée à 50 millions de morts. Aujourd’hui, la population mondiale est de 7,7 milliards. Si un quart est contaminé avec un taux de mortalité de 10%, on obtient 193 millions de morts.


Il est probable que l’évolution de la pandémie actuelle se situera entre ces deux scénarios.

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now