Les bobards d’or 2020 ont été décernés



Chaque année l’institut Polémia décerne les bobards d’or pour récompenser les meilleurs bobards journalistiques.


Un prix spécial Xavier Dupont de Ligonnès a été attribué à l’ensemble de la presse concernant la fausse information sur son arrestation en Écosse. Un autre prix spécial pour l’émission Quotidien, animé par Yann Barthès, pour une ligne éditoriale politiquement orientée. Une controverse a notamment opposé Yann Barthès à Nadine Morano. Celle-ci a relaté son retour dans son quartier d’enfance à Nancy et elle a constaté un changement de population. Yann Barthès a réalisé un contre-reportage pour démontrer les élucubrations de Nadine Morano. Mais elle était accompagnée par un cameraman qui a filmé ce que voyait Nadine Morano.


Un bobard d’or est décerné à l’AFP pour un bobard carcéral à l’international. L’AFP a affirmé que plus de 100 000 enfants sont détenus aux États-Unis pour des motifs liés à l’immigration. En réalité, les chiffres dataient de 2015 sous la présidence d’Obama.


Un bobard d’or à Quotidien concernant Pierre Ménès qui affirmait que seuls quelques blancs sont dans les équipes de foot de la région parisienne. Néanmoins les journaleux de Quotidien n’ont rendu visite à aucune équipe et ils sont restés à Paris pour vérifier cette information.


Un bobard d’or à BFM, France Info et Le Parisien qui ont annoncé la fonte de 40% de la glace du Groenland alors qu’il s’agissait d’une erreur de traduction.


Un bobard d’or pour Christophe Ayad, grand reporter au Monde, pour son reportage sur la manifestation « Marchons enfants ». Ce journaliste a reçu le prix Albert-Londres en 2004 pour ses enquêtes au Rwanda et en Irak. Mais son reportage sur la Marche pour la vie en France comportait une succession d’erreurs et d’approximations.


Un bobard d’or ex aequo pour France Culture et l’ensemble des médias. France culture a affirmé que les statues de l’antiquité ont été blanchies par des suprémacistes blancs. D’autre part, les médias ont largement occulté des propos moqueurs et méprisants après l’incendie de Notre Dame de Paris.


Et certains s’étonnent du rejet des grands médias par les Français !

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now