L’impact de la réforme des retraites sur la popularité des politiciens

29/12/2019

 

Le sondage Odoxa, publié le 23 décembre 2019, fait ressortir que 67% des Français ont une mauvaise opinion du président de la république et 65% du premier ministre. Néanmoins leurs niveaux  d’impopularité restent stables malgré les grèves dans les transports. Le président et le premier ministre obtiennent respectivement 92% et 88% de bonnes opinions auprès des sympathisants LREM ; et environ 40% de bonnes opinions auprès des sympathisants PS et LR. Par contre, le taux de rejet est d’environ 90% pour les sympathisants RN et LFI.

 

Dans ce contexte particulier, Nicolas Sarkozy se retrouve en tête des personnalités hors gouvernement avec un taux d’adhésion auprès des Français de 31% et un taux de rejet de 38%. En seconde position, Marine Le Pen a un taux d’adhésion de 26% et un taux de rejet de 51%. Xavier Bertrand a lui-aussi un taux d’adhésion de 26%, et un taux de rejet de seulement 28%. Jean-Paul Delevoye a un niveau d’adhésion de  7%  et un niveau de rejet de 47%. On peut constater avec ces résultats le rejet du monde politique de la part des Français. Les niveaux d’adhésion sont toujours faibles quel que soit le parti politique.

 

De plus, le sondage mesure la popularité comparée de différentes professions (1% ne se prononce pas) :

  • 95% des Français ont une bonne opinion du personnel soignant (4% une mauvaise opinion) ;

  • 78% des Français ont une bonne opinion des policiers (21% une mauvaise opinion) ;

  • 77% des Français ont une bonne opinion des routiers (22% une mauvaise opinion) ;

  • 72% des Français ont une bonne opinion des enseignants (27% une mauvaise opinion) ;

  • 47% des Français ont une bonne opinion des cheminots (52% une mauvaise opinion).

 

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now