L’insécurité : une préoccupation pour les Français



L’institut Odoxa a publié le 25 octobre un sondage sur l’insécurité : 64% des Français ne font pas confiance au gouvernement pour les protéger du terrorisme. C’est 7 points de plus qu’en juillet et 12 points de plus par rapport à avril. 61% des Français se sentent en insécurité : 47% souvent et 14% de temps en temps. Toutefois ce sondage intervient après l’attaque à la préfecture de police de Paris. Les Français n’ont pas davantage confiance dans le gouvernement pour lutter contre la délinquance, les cambriolages et les agressions : seulement 19% des sondés se déclarent confiants. Il s’agit du niveau le plus bas depuis décembre 2016.


Les Français sont d’accord pour lutter contre la radicalisation : 85% sont favorables à une radiation de la fonction publique d’individus radicalisés. De même, 81 % des Français sont favorables à un accès des maires aux fiches S. De plus, 77% des sondés considèrent la radicalisation comme une incompatibilité professionnelle justifiant un licenciement. Les deux-tiers estiment qu’un dirigeant d’entreprise devrait pouvoir consulter les fiches S. Ce pourcentage s’élève à 83% pour les dirigeants d’entreprises privées de secteurs « sensibles » et 84% pour les dirigeants de services publics.


Les Français sont donc en grande majorité prêts à combattre la radicalisation, même si 52% estiment que ce combat instaure un climat de méfiance.


Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now