Des cartes Vitale en surnombre !

11/09/2019

 

La députée de LREM Carole Grandjean et la sénatrice UDI Nathalie Goulet ont fait un point d’étape concernant leurs travaux sur la fraude sociale. Il ressort  que 84 millions de cartes Vitale sont actives alors que la population française est estimée à 67 millions par l’INSEE. Il y aurait 3 millions de centenaires en France alors que leur nombre est d’environ 15 000. De plus, 11 000 individus figurent dans le fichier « sans nom patronymique ». Ces chiffres aberrants laissent penser qu’une fraude massive existe. L’estimation la plus précise se trouve dans un rapport sénatorial de juin 2019 qui chiffre la fraude entre 200 et 800 millions d’euros par an pour les seules personnes nées à l’étranger.

 

Une piste évoquée par les 2 parlementaires serait de limiter la durée des cartes Vitale. Il faudrait aussi « sortir du déclaratif » en matière de prestations sociales. L’Assurance maladie considère que le nombre de cartes Vitale valides est de 59,4 millions. Ce chiffre est logiquement inférieur à celui de la population française car les enfants sont rattachés à la carte de leurs parents jusqu’à l’âge de 16 ans. Les recoupements de fichiers et les contrôles auraient déjà permis de désactiver 42 millions de cartes Vitale.

 

La France verse 450 milliards de prestations sociales. On a l’impression que des organismes sociaux distribuent généreusement des prestations sans suffisamment vérifier si les prestataires remplissent les conditions d’obtention. En même temps, les gilets jaunes manifestent depuis des mois pour dénoncer la baisse de leur niveau de vie. Ces deux constats ont une seule cause : l’incapacité des gouvernements successifs à mettre en œuvre une politique de redressement national !

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now