Des militants de Génération identitaire condamnés



A la suite d’une opération de communication menée au col de l’Échelle pour dénoncer la perméabilité de la frontière, le tribunal correctionnel de Gap a rendu un jugement. Il a prononcé des peines de prison ferme pour 3 membres de Génération identitaire avec des amendes individuelles ainsi que la suppression de leurs droits civiques pour une durée de cinq ans et une amende de 75 000 € pour l’association.


Les militants de Génération identitaire avaient pacifiquement pris position à la frontière franco-italienne et déployé une banderole « Defend Europe ». Cette opération médiatisée visait à prouver que la frontière était ouverte à une immigration illégale. Le tribunal a reconnu un « exercice d’une activité dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec une fonction publique ».


Cette décision tranche avec la mansuétude des tribunaux envers Cédric Herrou qui a aidé de nombreux immigrés en situation irrégulière. Il a été condamné en première instance à 3 000 euros d’amende avec sursis. En appel, il a été condamné à 4 mois de prison avec sursis. La Cour de cassation a annulé ce jugement et la Cour d’appel de Lyon devra le rejuger.


Ces jugements sont rendus au nom du peuple français mais on peut se demander si les Français approuveraient ces

décisions si on leur demandait leur avis !

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now