Le détournement d’un navire par des migrants

30/03/2019

 

Un pétrolier turc a porté secours à une centaine de migrants au large de la Libye. Le navire a pris la direction des côtes libyennes pour faire débarquer ces migrants. Mais ceux-ci ont obligé le capitaine à changer de cap vers Malte. Ensuite  l’armée maltaise a repris le contrôle du pétrolier. Le navire est arrivé dans le port de La Valette. Cinq hommes ont été arrêtés et emmenés par la police. Le capitaine a précisé qu’il avait été obligé de faire route vers Malte sous la contrainte. Le ministre de l’Intérieur italien -Matteo Salvini- a déclaré qu’il s’agit d’une action « criminelle » menée par des « pirates ».

 

Ce sauvetage  met en évidence les mensonges  des médias lorsqu’ils présentent les migrants comme des naufragés. Ils montent volontairement sur des embarcations incapables d’affronter la haute mer en attendant l’arrivée des navires de secours. Normalement, ce sont des bateaux affrétés par des organisations humanitaires qui interviennent. Au lieu de prendre la  direction de la Libye, les humanitaires préfèrent faire le travail des passeurs en accostant en Europe. Mais cette fois, le  capitaine du pétrolier a pris la décision logique de ramener les migrants vers leur port de départ. Mais ils se sont révoltés et ils ont obligé le capitaine à faire route vers l’Europe.

 

La propagande officielle présente ces migrants comme des malheureux en danger de mort et ils se révèlent être des délinquants qui détournent le navire de secours. A plusieurs reprises ces derniers mois, des migrants ont refusé de descendre des bateaux les ramenant en Libye et les autorités libyennes ont dû employer la force !

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now