Emmanuel Macron : de Jupiter à Marie-Antoinette



On attribue à Marie-Antoinette cette formule : « Ils n‘ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche ! ». Pour calmer les gilets jaunes, Emmanuel Macron propose par l’intermédiaire de son premier ministre de remplacer les vieux véhicules par des véhicules moins polluants. Les primes à la conversion seront développées et une prime de 5000 euros est prévue en 2019 pour acheter un véhicule hybride ou électrique. Cette proposition est marie-antoinesque car les véhicules hybrides et électriques coutent beaucoup plus chers que les thermiques. Deux millions de personnes supplémentaires recevront un chèque énergie de 60 euros en moyenne pour se chauffer. Le gouvernement fait l’aumône aux Français !


Le mouvement des gilets jaunes exprime un mécontentement lié à une perte de pouvoir d’achat. La hausse de taxes est la goutte d’eau qui a fait déborder la coupe bien remplie des prélèvements obligatoires. Les hausses se multiplient concernant le gaz, l’essence, le fioul, l’électricité etc. Les Français ont l’impression de se faire tondre comme des moutons. Emmanuel Macron veut être le bon élève de la classe européenne. Il veut faire descendre le déficit budgétaire bien en-dessous des 3% du PIB imposés par la commission de Bruxelles. Il est beaucoup plus facile d’augmenter les taxes plutôt que de réduire les dépenses publiques. La transition écologique est un prétexte pour pressurer davantage les Français.


On a reproché à Marie-Antoinette, surnommée l’Autrichienne, une entente avec des puissances étrangères. Aujourd’hui Emmanuel Macron est aux ordres de la commission de Bruxelles pour la politique économique et de la chancellerie allemande pour la politique migratoire. Il incarne une oligarchie mondialiste arrogante qui veut imposer une république multiculturelle et ultralibérale aux Français. Le parti de l’étranger est au pouvoir mais désormais la révolte gronde. La France est entrée dans une phase prérévolutionnaire.


La stratégie de l’oligarchie est connue d’avance : si le peuple est contre le pouvoir, il faut changer le peuple. Une politique migratoire laxiste et le droit du sol doivent permettre de créer le paradis multiculturel. Les enfants d’immigrés ont la mission révolutionnaire de régénérer le vieux monde. Ils doivent servir de réservoir électoral pour que les libéraux-libertaires se maintiennent au pouvoir. Alors oui, la France peut disparaître mais le pire n’est pas certain. Les Français peuvent encore reprendre leur destin en main !

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now