Mondial 2018 : après la victoire, les déboires !

21/07/2018

 

Au lendemain de la victoire de la France au mondial de football, une grande fête s’est déroulée sur les Champs-Élysées. Le bus  des joueurs a paradé sur la plus belle avenue du monde pour célébrer cette victoire. L’avenue était noire de monde. Les médias de propagande ont profité de l’occasion pour vanter les mérites de la société multiculturelle et promouvoir le vivre-ensemble et les bienfaits de l’immigration.

 

Mais curieusement certains à-côtés de la fête ont été occultés. Des bandes de vandales ont cassé des vitrines et pillé  des commerces. Des voitures et du mobilier urbain ont été détruits. Des femmes ont été importunées par des racailles alcoolisées. Des affrontements avec les forces de l’ordre se sont déroulés dans la soirée. Les exactions ne se sont pas limitées à la ville de Paris. De nombreuses villes ont été touchées par la « ferveur » des racailles. Officiellement 292 arrestations ont été réalisées et 45 agents de police ont été blessés. Ces chiffres démontrent que des barbares ont laissé libre cours à leur violence.

 

Ces faits ont été omis ou minimisés par les médias. Il ne fallait pas gâcher la fête avec des informations aussi banales. Il faut bien admettre que ces délits sont devenus quotidiens. La  France multiculturelle, c’est un exploit tous les vingt ans et les déboires le reste du temps : incivilités, délinquance et criminalité. Mais ce genre de réflexion contredit la doxa officielle. Il ne faut pas compter sur les journalistes professionnels pour oser dire cette vérité !

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now