De la double nationalité en Allemagne

19/05/2018

 

Un scandale a éclaté en Allemagne concernant deux joueurs de l’équipe nationale de football. Ces deux joueurs originaires de Turquie ont rencontré le président Erdogan. L’un deux lui a remis un maillot dédicacé avec l’inscription : « A mon président ». Cette nouvelle a créé une polémique dans le milieu politique allemand. Des politiciens de droite et de gauche ont affirmé qu’un Allemand ne devait avoir qu’un seul président : celui de l’Allemagne.

 

Il est pourtant évident que les binationaux ont une double allégeance : ils ont donc deux présidents. Si certains sont choqués par cette révélation, ils doivent s’interroger sur la pertinence d’accorder la nationalité à des jeunes nés en Allemagne de parents étrangers. En 2014, les démocrates-chrétiens et les sociaux-démocrates se sont mis d’accord pour favoriser l’obtention de la double nationalité. Cette loi concernait les enfants nés en Allemagne de parents non ressortissants d’un pays de l’Union européenne. La majorité des jeunes concernés par cette réforme sont des Turcs. L’administration doit vérifier après le 21e anniversaire des enfants d’immigrés qu’ils ont vécu 8 ans en Allemagne. Si cette condition est remplie, la nationalité allemande leur est attribuée. Aujourd’hui les Allemands découvrent la conséquence de cette législation : certains naturalisés sont tiraillés entre deux pays. Ils peuvent même se sentir étrangers plutôt qu’Allemands.

 

Ce problème se pose également en France car le droit du sol est appliqué depuis plus longtemps qu’en Allemagne. En France, un enfant de parents étrangers peut obtenir la nationalité française s’il peut justifier à sa majorité de 5 ans de présence en France avec sa famille. Il est prévu que le délai est réduit à 2 ans pour ceux qui peuvent justifier de deux années d’études supérieures en France. Il serait judicieux de s’interroger sur la pertinence de donner la nationalité française à des jeunes qui ont seulement vécu quelques années en France. Il est possible que certains d’entre eux ne la souhaitent pas ou ne la méritent pas !

 

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now