Le vivre-ensemble en Allemagne

31/12/2017

 

Pour les festivités du Nouvel-An, une nouvelle surprenante est tombée en Allemagne. Des zones réservées aux femmes vont être installées à Berlin près de la porte de Brandebourg. Il s’agit de protéger les femmes contre les agressions sexuelles. Des tentes gérées par la Croix-Rouge allemande sont prévues et des psychologues seront présents pour accueillir les femmes qui le souhaitent. De plus, la police berlinoise a prévu 1 600 policiers supplémentaires dans la capitale allemande.

 

Ces zones de sécurité sont la conséquence des viols commis par des immigrés lors du Nouvel-An 2016 à Cologne. Des groupes d’immigrés africains avaient profité des festivités pour importuner ou agresser des femmes allemandes. Ces faits avaient été censurés par les médias politiquement corrects à l’époque mais la vérité avait fini par s’imposer malgré l’omerta  des médias officiels. Après avoir accueilli plus d’un million d’immigrés en 2015, les Allemands découvrent les joies du vivre-ensemble : d’abord des viols lors de festivités du Nouvel-An et maintenant des zones de sécurité spécialement  réservées aux femmes.

 

La seule responsable de cette situation est la chancelière allemande. Cette ancienne physicienne est-allemande s’est lancée dans une expérimentation foireuse en 2015 et depuis le peuple allemand en subi les conséquences. Les élections législatives en 2017 ont enregistré une progression des partis opposés à sa politique migratoire laxiste. Les partis de la coalition au pouvoir (CDU, CSU et SPD) ont obtenu leur plus mauvais résultat depuis 1949 (56% des sièges au parlement). L’alternative fur Deutschland (AfD) est devenue la troisième force politique avec 13% des sièges et le Parti libéral-démocrate (FDP) obtient 11% des sièges. Ces deux dernières formations ont fait campagne contre la politique migratoire de la chancelière. Mais celle-ci s’accroche au pouvoir comme une vieille moule à son rocher. Elle ne parvient pas à former une nouvelle coalition car le SPD ne veut plus participer au gouvernement.

 

Ainsi l’Allemagne sombre lentement mais surement dans le chaos à cause des lubies xénophiles de la chancelière. Mais ce n’est pas une bonne nouvelle pour la France car il n’existe plus de frontière entre la France et l’Allemagne. Les hordes barbares sévissant en Allemagne peuvent venir quand elles veulent en France. Les heures sombres sont devant nous !

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now