Résistance patriotique !

22/05/2017

 

La victoire d’Emmanuel Macron est une grande victoire pour l’oligarchie en place depuis des décennies. Elle gouverne mal la France mais elle se défend bien. Sa stratégie a consisté à plagier le modèle allemand. La CDU et le SPD s’affrontent lors des élections législatives mais une alliance de gouvernement est conclue après le scrutin. Ainsi les électeurs peuvent voter à droite ou à gauche, ils retrouvent toujours les mêmes au pouvoir.

 

La première visite officielle du nouveau président Macron a été pour Angela Merkel. Il est retourné la voir afin d’obtenir un délai pour ramener le déficit budgétaire de la France au-dessous du seuil de 3% du PIB. La chancelière a répondu qu’elle pourrait négocier à condition que la situation l’exige. Cette formulation correspond en langage diplomatique à « nein » car l’Allemagne n’a aucune raison de renoncer à l’orthodoxie budgétaire.  Cette démarche rappelle celle de François Hollande le premier jour de son mandat. Il avait été à Berlin pour demander une relance au niveau  européen. La réponse de la chancelière avait été : « nein ». Ce parallèle annonce des lendemains qui déchantent pour Emmanuel Macron.

 

L’habitude est  désormais établie pour un nouveau président français de se précipiter à Berlin pour faire allégeance à la suzeraine de l’Europe. En effet, le président français est  devenu un vassal  de l’impératrice  germanique. En conséquence, les Français sont asservis à une puissance étrangère. Cette situation est indigne. Les vainqueurs de la seconde guerre mondiale sont devenus les vassaux des perdants. Le temps de la grande Allemagne est de retour pour le malheur des Français. Nous vivons aujourd’hui des heures de plus en plus sombres.

 

Les premiers pas du nouveau président sont riches d’enseignements. Il a marché seul devant la pyramide du Louvre accompagné par l’hymne européen. La pyramide est un symbole d’éternité dans l’Egypte antique. Elle permet au pharaon défunt de rejoindre le cycle du soleil qui chaque jour se couche à l’Ouest pour renaître à l’Est après avoir affronté les monstres du monde souterrain. Une marche devant une pyramide avec la musique de l’hymne à la joie de Beethoven signifie que l’Union européenne incarne une félicité  éternelle.

 

Toutefois la pyramide est aussi un tombeau. Elle peut symboliser l’avenir de la France si les Français suivent  les « progressistes ». Au XIXème siècle, les socialistes ont décidé de construire le paradis terrestre sans attendre l’avénement du royaume de Dieu prophétisé par l’Eglise. Ils ont voulu le paradis ici et maintenant. Ainsi les socialistes se sont pris pour Dieu et ils ont lamentablement échoué. Le paradis communiste s’est transformé en enfer totalitaire. On repart pour un tour au XXIème  siècle. Les progressistes ont une nouvelle utopie paradisiaque : la société multiculturelle. Mais une France aux ordres d’une puissance étrangère et submergée par un tsunami migratoire est-elle encore la France ?

 

Les progressistes sont infiniment prétentieux. La France de demain sera un terrain vague livré aux guerres tribales si leur projet mortifère aboutit. A cause de leur arrogance démesurée, ils ne savent pas que leur échec est inéluctable. Le divin marcheur mène la France vers la mort. Il appartient aux patriotes de résister à cet avenir crépusculaire et de combattre pour la sauvegarde de la France éternelle. Les Français ont le devoir sacré de conserver leurs racines chrétiennes, leurs traditions, leur civilisation et de transmettre à leurs enfants le magnifique héritage reçu de leurs ancêtres !

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now